Psychothérapie - Pratiques.jpg

La Psychothérapie

Présentation de la Psychothérapie

La Psychothérapie favorise la Connaissance de Soi, l’expérimentation de sa propre conscience et/ou de son inconscient. Elle agit par le biais de divers outils thérapeutiques et protocoles de soins, mis en place en fonction de ce qu’exprime le patient lors de l’Anamnèse et, qui seront adaptés, par la suite, en fonction de son évolution psychique et physique.

Il peut s’agir, par exemple, de modifier des comportements inadaptés, d’aider le patient à conscientiser ses mécanismes et à les surmonter en l’aidant à dépasser ses « Croyances Limitantes », afin de retrouver une autonomie psychologique et parfois physique ou matérielle.

 

Les bénéfices de la Psychothérapie

Psychothérapie - Moulin.jpg

Mon engagement, mon écoute active, mon adaptabilité pendant et entre chaque séance, me permettent de suivre le patient dans sa trajectoire, tout comme il suivra les protocoles que je mettrai en place au fur et à mesure de l’avancée de sa thérapie. De cette manière, il pourra progressivement en ressentir les bénéfices :

  • Cesser de souffrir psychologiquement et/ou physiquement quand on est face à des symptômes tels que :

L’angoisse, l’anxiété, les déprimes récurrentes, les troubles de panique, les phobies...


  • Régler des problèmes affectifs ou relationnels dans le cadre :

D’obsessions, de timidité, de manque d’estime de soi, d’échecs amoureux...


  • Modifier des comportements qui nuisent au bien-être tels que :

Les chocs émotionnels, le stress traumatique et post-traumatique, les dépendances diverses, les maux imaginaires...


  • Faire face à une crise existentielle et pouvoir ainsi redéfinir ensemble ses objectifs de vie comme :

Se réorienter professionnellement, personnellement, savoir vers quoi « je » tends réellement.


  • Accroitre son bien-être et progresser sur le plan de son développement personnel en acquérant :

Une meilleure estime et connaissance de soi, plus précise par rapport à ses besoins réels.


  • Acquérir de nouveaux outils permettant de se réaliser pleinement, pour améliorer l’adéquation entre ses valeurs et la réalité de sa propre existence.

 

Mes différents Protocoles

Parmi les diverses approches thérapeutiques que je propose, je tenterai toujours de proposer au patient le type de psychothérapie qui me paraitra la plus adaptée, indépendamment de sa ou ses demandes de départ.

Toutefois, je me réserve le droit de changer d’orientation, si je considère qu’il est préférable et surtout plus bénéfique pour lui, d’aller vers un protocole qui lui correspondra d’avantage.

Nous pourrons également, dans un second temps, choisir ensemble de « bifurquer » dans une autre dynamique et, je lui proposerai alors de nouveaux outils quand cela me semblera plus opportun.

Le but final n’est pas de rester cloisonnés dans une seule démarche thérapeutique mais de moduler les séances ensemble, afin d’explorer toutes les possibilités pour d’atteindre la guérison !


La connaissance de son Moi est un vaste champ de possibilités qu’il faut s’approprier.

Donnons-nous toutes les chances d’y parvenir sans jamais se restreindre dans un mode de pensée unique ou un mode de fonctionnement prédéfini, mais tentons plutôt d’atteindre, ensemble, la « libération de soi-même », l’épanouissement, l’ouverture, le lâcher-prise pour permettre à mes patients de se sentir enfin LIBRE symboliquement et tout en Conscience !

Psychothérapie - Tête Griffonée.jpg

La Thérapie Systémique ou Interactionnelle

Celle-ci signifie que je ne considère pas d’individus « malades » en soi, mais que les malaises proviennent plutôt des interactions avec l’entourage (famille, amis, équipes de travail, etc.).

  • Les rencontres se font dans un premier temps avec le patient, puis en intégrant l’entourage, quand cela me semble nécessaire.

  • On ne se demande pas pourquoi le problème existe ou subsiste, mais comment il se maintient.​

  • L’objectif est de modifier les relations entre l’individu et son entourage.

Je m’attarde alors sur divers modes de communications entre eux, leurs habitudes de vie et leurs attentes respectives ; toujours dans la bienveillance, le non-jugement, l’écoute et le respect quand l’autre s’exprime. Ces notions sont pour moi fondamentales lorsqu’il y a interaction entre plusieurs sujets. Ainsi, ce contexte favorable permet de libérer la parole, d’exprimer les non-dits dans un contexte propice où le patient « ne risque rien » et se sent en pleine sécurité.

Tel un « chef d’orchestre », j’articule les paroles des uns et des autres et favorise ainsi l’émergence de dispositifs nouveaux, positifs, dynamiques, pour aboutir à la résolution des conflits.

Dans ce contexte, l’utilisation d’un outil tel que le Psychodrame (où chacun joue son propre rôle ou celui d’un membre de la famille, d’un groupe, etc.) permet dans certains cas de conscientiser où se situent les problématiques et de les résoudre.

Psychothérapie - Oeuf 2.jpg

La Thérapie Humaniste ou Existentielle

Elle se fonde sur les capacités intrinsèques de l’être humain à maitriser son existence et à se réaliser pleinement.

  • L’accent est mis sur la prise de conscience de ses difficultés mais aussi des forces de la personne en question et, sur « l’ici et maintenant ».

  • Je tente de favoriser l’exploration de son « Moi profond » et l’expérimentation de nouvelles façons d’être ou d’agir.


Dans ce contexte, j’utilise la Thérapie Analytique/la Psychanalyse, les Thérapies Psychocorporelles, les Thérapies Créatives et Expressives, la Thérapie par la parole via l’incitation à l’introspection de la personne ou la Thérapie Brève.

Psychothérapie - Pensées.jpeg

La Thérapie Analytique

Fortement influencée par Freud, Jung, Lacan et d’autres, cette approche fait appel à la « notion d’inconscient », et cherche à faire des liens entre les difficultés actuelles et les expériences du passé, dont les conflits sont refoulés et non résolus.

  • Dans ce cadre, le patient est amené à prendre conscience de ses conflits, dans son fonctionnement, afin de les comprendre et de s’en « dégager » progressivement.

  • On vise ensemble des changements profonds et durables.

  • Cette démarche thérapeutique peut amener le patient très loin dans la connaissance de son Moi.


Ce type de Psychothérapie est souvent long, elle dure au moins un an, à raison d’une à plusieurs fois par semaine.

Certains outils classiques des Thérapies Psychanalytiques sont l’association verbale libre, l’analyse des rêves, la prise en compte des phénomènes de Transfert, c’est à dire la projection de désirs ou de situations inconscientes du patient vers son thérapeute.

Psychothérapie - Bonheur.jpeg

La Thérapie Psychocorporelle

Cette thérapie agit sur le psychisme par l’intermédiaire d’un travail avec le corps.

Soit en utilisant des méthodes telles que le Décodage Biologique permettant d’identifier les raisons des symptômes corporels (tel que l’eczéma par exemple), soit en utilisant des exercices de respiration (Yoga du son, Shabda yoga, etc…) ou, en aidant le psychisme à se rééquilibrer via des techniques de mouvements oculaires et cérébraux tels que la LCE « Libération des Chocs Emotionnels », l’EFT « Emotional Freedom Technique », et bien d’autres protocoles.

Psychothérapie - Chemin.jpg

Les Thérapies Créatives

Voir ma page d’Art Thérapeute.

Celles-ci font appel aux capacités Créatives ; j’utilise en effet, différents médians artistiques tels que les Arts Plastiques (l’argile, les pastels secs, la technique d’humide sur humide, le fusain, la cire à modeler, l’aquarelle, etc…) et la Musicothérapie (Active ou Réceptive), afin de laisser émerger l’inconscient du patient.

Il pourra ainsi, en « déposant » sur la feuille ou en créant avec la matière, se découvrir, envisager ses problèmes dans un perspective inédite, découvrir des solutions et les appliquer de manière plus originale.

Ces approches font appel aux multiples dimensions de l’être et sollicitent l’imagination, l’intuition, la pensée et les émotions.

Elles permettent surtout de mettre des « mots sur les maux » quand il est difficile pour le patient de les verbaliser.


Pour en savoir plus sur ces protocoles de soins spécifiques, je vous invite à consulter ma page dédiée à l’Art Thérapie ou à ma pratique de l'Art Thérapie Dynamique.

Psychothérapie - Lecture de soi_edited.jpg

La Thérapie Verbale

Elle se présente comme une thérapie classique où thérapeute et patient dialoguent en face à face.

La relation de sécurité, de confiance avec le Thérapeute, est fondamentale pour moi. Elle permet des prises de conscience et des découvertes qui peuvent amener à des changements de comportements, amenant le patient à accéder à une meilleure compréhension de son « Moi profond » pour résoudre ses troubles psychiques et/ou physiques ; véritables entraves à son épanouissement.

Psychothérapie - Lien.jpg

La Thérapie Brève

Plus limitée dans le temps, elle peut cependant se poursuivre sur la durée, comme une thérapie plus classique. Dans ce cadre, je circonscris la ou les difficulté(s) avec un maximum d’exactitude et tente de les résoudre le plus précisément possible.

Je ne chercherai pas forcément les causes, je ne remonterai pas systématiquement à l’Enfance mais, mettrai plutôt l’accent sur ce qui est modifiable, sur les solutions et l’action.

 
Sky_edited.jpg

Le déroulement de l’Anamnèse

Lors de notre première rencontre, l’accueil du patient se fera via l’Anamnèse, scindée en une ou plusieurs séances. Celle-ci me permet de recueillir des informations d’ordre pratique (médecin traitant, traitements en cours, etc.) et de faire connaissance avec la personne qui vient me consulter (vécu, historique, problématiques).

« Qui est cette personne ? », « De quoi souffre-t-elle ? » quand elle peut l’identifier.

« Qu’attend-t-elle de nos séances ? », « De quoi souhaite-t-elle guérir ? », en somme, une exploration commune des motifs de la consultation.


La notion de « cadre » est très importante et très précise ; parfaitement défini dès le départ, il apporte la sécurité nécessaire au bon déroulement des séances à venir, tant sur le plan psychique que matériel.


Pour résumer, je considère « l’Alliance Thérapeutique » comme essentielle lors d’une Psychothérapie verbale : plus celle-ci est forte, meilleurs seront les résultats !

Dans cet esprit de collaboration, les objectifs communs sont clairs, bien compris par le patient et moi-même.

La confiance réciproque, mon implication, mon empathie sont pour moi en tant que Psychothérapeute, des notions fondamentales qui permettent de « nous relier » et d’aller toujours plus loin dans la quête personnelle du patient et dans une dynamique de progression thérapeutique.

Enfin, la durée de la psychothérapie varie en fonction des besoins spécifiques de chacun et des objectifs que l’on souhaite atteindre.

 

Comment j’organise mes séances en Psychothérapie ?

Lors d’une séance, j’utilise la thérapie classique dite « verbale », accompagnée selon les contextes psychiques de chacun des patients, de Thérapie Créative ("Art Thérapie Dynamique"), de Psycho-Généalogie, de Libération des Chocs Emotionnels ("LCE"/"EFT") Traumatiques  ou post-Traumatiques, d’Analyse Transactionnelle, analyse des rêves selon Jung, pour ne citer que les protocoles que j’utilise le plus couramment.

La pratique de ces diverses techniques comme soutien à l’expression des émotions, à l’exploration et la réflexion sur le passé du patient ainsi que l’interprétation thérapeutique, de mes observations contribueront à une bonne alliance entre le patient et moi-même.

Cette alliance qui nous unit dès le départ, est primordiale en Psychothérapie, pour « créer du lien » entre le patient et moi-même. Tel un « pas de danse » à deux, où chacun prend sa place dans une même dynamique. J’accompagne le sujet dans son mouvement psychique et physiologique, avec adaptabilité de par mon écoute active et réceptive. J’apporte au patient une guidance pour ajuster ses pas sur le chemin de son existence, avec empathie, bienveillance et confiance comme valeurs essentielles.

Une fois ce lien de confiance - où le patient se sent en toute sécurité – établi, la Psychothérapie verbale incite à la « libération de son Moi » et au lâcher-prise, notions absolument nécessaires pour combattre ses résistances et aller au-delà de ses « Croyances Limitantes », véritables entraves à la connaissance de soi pour le sujet lui-même. En tant que Psychothérapeute, une connaissance « restreinte » , faussée, déviée ou limitée de mon patient ne permettrait pas d’avancer en « pleine conscience » et condamnerait le champ des possibles thérapeutiques !

Concrètement, entreprendre une Psychothérapie est la volonté de se libérer de ses entraves psychiques, émotionnelles ou physiques et des perturbations comportementales entrainant une souffrance ou une détresse psychologique. Il s’agit alors de modifier cet état et de favoriser chez la personne des changements dans son fonctionnement cognitif, dans sa personnalité ou dans son état de santé.

Ainsi, quand la motivation du patient est présente, je peux lui témoigner que cet engagement, ce tout premier pas de sa part est le début de la réussite, la sienne, et il me semble essentiel qu’il l’entende !

Il est important de rappeler que l’amplitude de la douleur psychique est large et que le rôle de la Psychothérapie est de dénouer les maux qui nous empêchent d’avancer pleinement et sereinement.

La Psychothérapie peut ainsi être un soutien émotif, respectueux d’un mal-être généralisé à un « Instant T » ou, plus généralement, elle peut venir répondre à un désir d’épanouissement, aider à surmonter des symptômes dépressifs, une dépression affirmée, des troubles psychiques qui s’installent dans la durée, des TOC, des troubles paniques, comprendre les addictions et s’en libérer (alcool, jeux, drogues, etc.) ou, soigner des pathologies plus lourdes telles que le Syndrome Paranoïaque ou la Schizophrénie.

Ainsi, les séances de Psychothérapie, de par l’élaboration de protocoles de soins adaptés aux besoins du patient, au fur et à mesure de sa progression psychique, génèreront des bienfaits qui l’amèneront dans la durée vers la quiétude et la liberté mentale.

Psychothérapie - Pensées.jpg